(RETOUR DERNIERES NOUVELLES)

 

 

Sameer

 

 

SEPTEMBRE

 

 

 

 

 

 

 

Ä Suivi en images : Reconstruction de 3 maisons Ã

 

Ä Nouvelle carte régionale : nos Lieux d’actions Ã

 

 

 

 

24 septembre 2005

 

 

Retour de Sylvain au Sri Lanka

Merci pour le chaleureux accueil des personnes rencontrées et les témoignages d’encouragements pour notre action sur le terrain

 

 

 

21 septembre

 

 

Ce jour grève général, ( Arthal) comme l'on dit ici est un équivalent d’un couvre feu.Je décide donc de partir tout de même dans le nord de Trincomalee car j'ai rendez-vous avec le sourcier .Et j’y vais seul, pour la sécurité de Sumith et notre assistant local.

 

Ce sourcier est plein de talent et très recherché actuellement , il m'a été très difficile d'obtenir cette entrevue. Etant un ami de soeur Arul Marie Ravel que nous connaissons bien

maintenant, celle ci décide d'organiser en ce jour d'Arthal la visite du village de Kumpurupitty au nord de Trincomalee, village de pauvre gens oublié des ONG car n'étant pas touché par

le Tsunami.

 

 

Arrivée dans le village

 

 

Ces villageois voient actuellement reconstruire tout autour de leur village des maisons splendide pour les réfugiés du tsunami, tandis qu'eux n'ont ni eau potable ni électricité et vivent dans des conditions extrêmes et dans un habitat de fortune en terre et tôle ondulée.

 

 

 

Habitation soit en terre battue soit en tôle ondulée et bâche de fortune

 

 

Nous avons comme projet que nous allons soumettre très rapidement maintenant à l'association Talents et Partage de forer des puits d'eau douce afin de rendre ce village un peu plus autonome. La visite du sourcier a donc été un évènement aujourd'hui dans le village, d'autant que notre action a déjà démarré dans celui ci par l'achat d'un trois roue d'occasion au nom d'ATAV.

Les villageois ont accueilli cette donation à bras ouverts car jusqu'à présent ils n'avaient aucun moyen de transport d'urgence en cas par exemple de maladie dans la nuit.

 

 

 

 

Donation par ATAV de ce véhicule de transport très utile

 

Le sourcier a trouvé seulement 3 points d'eau possible en parcourant à pied tout le village composé de 54 familles. Le premier forage va être financé avec les fonds propres d'ATAV, afin de vérifier la qualité de l'eau et le débit maximum possible. Ensuite si les résultats sont concluants, nous soumettrons pour financement le projet de construction d'un réservoir, muni d'une pompe électrique alimentée à l'énergie solaire.

 

      

 

1) 2) 3) Le sourcier concentré lors de la recherche d’eau douce.

 

 

Satisfaction : il faudra forer ici !

 

 

 

20 septembre

 

 

Donation du TuK Tuk au village de Kumpurupitty

 

Ce véhicule trois roues de même type que celui d'ATAV  à été acheté au nom de ce village afin d'assurer au moins un moyen de transport en cas d'urgence.

 

En effet ce village situé à 23 Km au nord de Trincomalee ne possédait aucun moyen de transport. Il faut savoir qu'il n'y a pas d'ambulance de nuit à l'hôpital de Trincomalee et que les habitants de la région doivent donc s'y rendre seul en cas de nécessité. Les moyens d'ATAV ne nous permettent pas d'acheter une ambulance et de toute manière elle seraient sous utilisé vu que ce village ne comporte que 54 familles

 

 

Donation du Tuk Tu communautaire au Village de Kumpurupitty

 

Un véhicule de ce type est une aubaine pour en partie désenclaver ce village car les moyens de cette petite communauté très pauvre (essentiellement des pêcheurs) ne leur permettait pas d’en acquérir un.


Distribution de Kits Scolaires jour de POYA (Pleine lune)


Nous choisissons ce jour de fête pour aller distribuer 35 kits scolaires au camp de réfugiés de Kallarawa à la limite nord de la zone sous contrôle de l’armée Sri Lankaise.

 

 

Ce village situé à près de 56 Km de pistes au nord de Trincomalee est très pauvre, composée de familles de pêcheurs, leurs habitants ne voient que très peu d’ONG. En effet la zone est très difficile d’accès et surtout très surveillée par l’armée, la traversée d’un lagon avec un bac très rudimentaire ainsi que de plusieurs camps militaires font que très peu de personnes se rendent sur place.

 

   

 

1)   traversée du Lagon                              2)   Arrivée à KALLARAWA              3)   déchargement des Kits Scolaires


Nous nous y sommes rendus grâce à l’accompagnement du commandant de la base navale qui nous a mis un véhicule 4x4 à disposition. La distribution a été très émouvante.

 

 

  

 

La distribution était un moment émouvant pour Sumith et Alain

 

 

Opération SAMEER

 

Les bases navales de KUCHCHAVELI et IRAKAKANDY ont participées à la collecte et fait une donation de 12325 roupees à la famille.

Un journaliste de la BBC présent en permanence sur Trincomalee, nous a conseillé de faire une demande d’aide à la Présidence de la république.
En effet dès lors que la famille a déjà collecté des fonds pour une opération semblable il arrive que la Présidence complète.

Nous avons donc fait un courrier à la Présidence afin d’apporter le complément indispensable à l’opération de Sameer.

La collecte des fonds stagne et essayons donc de taper à toutes les portes avant qu’il ne soit trop tard.

 

 

Un point sur la sécurité


Le problème est de plus en plus présent sur Trincomalee et si jusque à présent notre trois roues passait allégrement les multiples contrôles de police, il n’en va plus de même depuis ces derniers jours. En effet plusieurs grenades ont explosés tuant ou blessant des militaires, et pour la première fois des civils, aussi les forces de polices sont très tendues et cela ne facilite pas nos déplacements.

 

 

Construction des maisons et suivi des familles

 

Un peu de retard cette semaine dans les travaux du en parti à trois jours d’arrêts de travail suite à des grèves du village ou habitent nos ouvriers et à la fête de la pleine lune. (Poya day) Nous attendons également le retour de Sylvain ( de passage en France du 16 septembre au 22 septembre 2005) pour reprendre les entretiens avec les familles

 

 

 

12 septembre

 

 

Opération SAMEER

 

Nous remercions les premiers donateurs pour cette action un peu spéciale

MAIS IL RESTE ENCORE UNE SOMME IMPORTANTE A TROUVER

 

Comme nous suivons sérieusement cette opération, des fonds arrivent du SRI LANKA : la NAVY se mobilise, un hôtel aussi…

Une merveilleuse solidarité se met en place..

 

 

Construction des maisons

 

   

 

Dernière pose de première pierre, les dernières fondations sont en cours, important avant la saison des pluies qui va débuter

 

 

 

11 septembre

 

 

Kits scolaires en partenariat avec la Croix Rouge Française Maison Alfort-Alfortville

 

L’arrivée à Trincomalee des Kits scolaires le 7septembre 2005 nous a enfin soulagéN

Nous avons commencé une distribution de 253 kits avec la coopération d’une coopérative de pêcheur.

 

                                                                                  

(DIAPORAMA)

 

 

Village de KUMPURUPITTY NORD

 

Un projet est à l’étude pour le forage de puits d’eau potable et l’éventuelle construction d’un bâtiment polyvalent à destination de ce village, enclavé et en l’état parmi la reconstruction à grande échelle de maisons permanentes.

ATAV sur ses fond propres envisage de faire donation d’un trois roues communautaires. Ce véhicule pourra servir par exemple en cas d’urgence.

 

    

 

Vues sur le Village de Kumpurupitty

 

 

Clin d’œil sur d’autres reconstructions

 

Nous avons visité dernièrement les chantiers du Vénérable CHANDERATANA, moine responsable du Centre Bouddhiste International  au Bourget (93), un projet de 250 maisons est en cours au SRI LANKA dont une dizaine à KUMPURUPITTY.

 

    

 

Chantier près de Kumpurupitty du Vénérable responsable du Centre Bouddhiste International au Bourget

 

 

 

 

06 septembre

 

 

Les chantiers de construction des maisons

 

La première tranche des 10 premières maisons est déjà bien avancée : le premier constructeur nous à remis les clés de 3 maisons.

Nous avons effectué une inspection en sa présence et notifié sur une fiche de contrôle les malfaçons.

Malgré nos remarques en cours de chantier, nos demandes n’ont pas toutes étés satisfaites (linteau pas assez large, fenêtres trop petites, mauvais lissage du ravalement, etc.…)

En cas de malfaçons, une retenue est effectuée sur la totalité de la somme à payer (ceci s’applique à tous les constructeurs avec lesquels nous travaillons).

Le deuxième constructeur est plus sérieux et moins cher pour un travail équivalent. Puisque nous avons passé un gros contrat avec lui, il met à notre disposition une équipe de 32 personnes.

Afin d’améliorer le travail de cette équipe, nous leur avons fourni quelques outils neufs et de bonne qualité.

Les ouvriers nous en sont très reconnaissant ; cela les motive pour faire un travail de qualité.

 

Avec un don d’un peu plus de 100 euros nous avons acheté

 

3 truelles

2 fils à plomb

2 mètres déroulants

4 barres alu pour lissage

2 niveaux à bulles

1 scie circulaire à main

Petits matériels divers

 

 

 

 

Sélection des 10 dernières familles

 

Nous avons visités les familles présélectionnées par le Père GUNAM : certaines ont obtenu notre agrément.

Nos critères de sélection s’orientent vers les familles dont la maison à été entièrement détruite le 26 décembre 2004 ainsi que vers les familles très pauvres, toujours bénéficiaires des cartes de ration, qui vivent dans des conditions très précaires (cabane de tôle et toit en branche de cocotier) bien qu’elles aient été un peu moins touchées par le Tsunami.

 

 

Premier entretien personnalisé avec les familles

 

Nous avons effectué notre premier entretien personnalisé avec la famille SUGANDI (les 4 orphelins)

L’entretien s’est déroulé sur un plus d’une heure

Les grands axes de cet entretien

 

L’explication de notre démarche consistant dans l’aide au retour à l’emploi ou à la création d’une activité professionnelle complémentaire améliorant les conditions de vie

Cerner la situation socioéconomique de la cellule familiale c’est à dire :

§         Profession et niveau d’étude du chef de famille.

§         Rentrée d’argent (salaires, aides, etc.)

§         Charges fixes

§         Crédit en cours

§         Nombre d’enfants scolarisés et degré d’études

§         Aides déjà reçues au niveau socioprofessionnel par d’autres ONG

§         Situation professionnelle pré et post tsunami

§         Démarches de recherche d’emplois déjà effectués

 

Nous laissons un délai de réflexion d’une semaine après nos entretiens, pour ensuite revoir les familles, et arrêter nos propositions d’aides.

 

 

 

 

Kits Scolaires envoyés par la Croix Rouge

 

Nous sommes de plus en plus septiques quand à la livraison des Kits Scolaires de la Croix Rouge.

Les autorités douanières et portuaires nous causent des complications interminables.

La corruption est très présente dans ce secteur.

Le temps perdu pour toutes les démarches et les frais déjà engagés nous découragent pour continuer plus avant dans le retrait de ces Kits Scolaires.

Nous ne désirons pas rentrer dans un système de « bakchich » qui encourage la malhonnêteté déjà largement présente.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de cette affaire.

 

DERNIERE MINUTE : nous venons de recevoir un appel téléphonique de notre correspondant concernant les kits scolaires

Ils arriveront ce soir (06 septembre). Notre correspondant accompagne en personne la livraison de Colombo à Trincomalee (environ 7 heures de route)

 

 

 

 

Nouvelles brèves et en images

 

 

Livraison de l’aire de jeux pour le Couvent de la Charité

 

 

          

1) balançoires     -     2) jeu de grimpe     -     3) toboggan

 

 

 

Suivi de la réfection de la salle de classe du Père Gunam

 

 

          

 

 

 

Pendaisons de crémaillères

 

 

                    

 

 

 

 

Pose de premières pierres

 

 

          

 

 

 

 

Suivi des Chantiers

 

 

    

 

 

 

 

Forage manuel d’un puit financé par les fonds propres d’ATAV au Couvent de la Charité

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(RETOUR HAUT DE PAGE)